4. Peintures intérieures

[page en construction : dernière mise à jour lundi 13 Octobre  2014]

Peu de villages sont en mesure de se prévaloir de trois édifices religieux ornés de peintures murales et encore moins s’ils sont l’oeuvre d’un seul et même peintre. A Cessieu ces peinture ont été faites gratuitement, spontanément, et c’est chose sans doute unique. Cor van Geleuken était un de ces artistes pour qui l’art ne devait pas être une source de revenu mais l’expression d’un monde intérieur, un moyen d’exprimer sa foi.

cliquer ici pour voir les fresques à la chapelle de la Salette.
pour voir les fresques de l’église paroissiale de Cessieu : [clic ici]

Résumé : La chapelle du XVIIème portait des fresques, au cours du XIXeme ces fresques furent martelées et recouvertes d’un enduit et dans les années 1950 cette decoration recouverte par les peintures de Cor van Geleuken sur une base d’enduit cimentée représentant des scénes de la vie de Saint Joseph situées dans le village de Cessieu.
Le triste état de la chapelle a entrainé le décollement de l’ensemble et sa perte, à l’exception de quelques centimétres carrés de la fresque originelle du XVIIe.
En 2015 Leslie Berthet-Laval recouvre de nouveau les murs de la chapelle de peintures murales reproduisant les peintures de Cor.

I. Fresque du XVIIème

CIMG4501 (Copier)

P1020801 (Copier)
P1020799 (Copier)
Sur cette photo l’on voit les trois peintures successives : la fresque martelée, l’enduit XIXe, et la base ciment sur laquelle sont venues les peintures de Cor van Geleuken :
P1020802 (Copier)


Protocle de restauration de la fresque par Sabine de Freitas clic
.

II. Les peintures de Cor van Geleuken

le redacteur du blog fait remarquer que le choeur était marqué : bien sûr la table de communion en fer forgé, qui sera rétablie, mais aussi un encadrement en bois.
Personne n’a de souvenirs sur ce qui figurait sur le reste des murs : nefs et porte. au final je ne serai pas étonné qu’il n’y ait pas eu de fresques de Cor van Geleuken, mais un badigeon, qui s’était conservé, tel qu’on le voyait encore :
P1020317 (Copier)

A. vues partielles des peintures en situation

B. photos prises au cours de la degradation de la chapelle

vue du chevet : mur est : haut du tabernacle, côté dextre (de la niche sans la statue) représentation de la fuite en Egypte.

Remarquons les phylactéres : l’ange désignant le planeur pronnonce : [Vous ?] du haut du ciel conservez nous dans » la légende se continue sur le chevet : « l’église » figure au dessous de la figure de la fuite en Egypte, qui domine aussi une autre sentence : « protegez la paroisse de Cessieu ».

Chapelle J-M 1-6
photo plus précise du côté senestre : représentant le terrain d’aviation avec un véhicule tractant un planeur et la colline de St Joseph en fond, encore en vignes, avec quelques maisons à ses pieds.
C’est sous ces peintures que se trouvaient le seul morceau de fresque XVIIe à nous être parvenu, que l’on voit au début de cet article.
Chapelle J-M 6-6

pied de la zone précédente : on y voit une fugure de jeune adulte (angélique ?) tenant un enfant par la main, lui montrant la scéne précécdente.

Chapelle J-M 4-6

Vue du mur est, cette fois du côté senestre de la niche, à droite du tabernacle : la sainte famille à Nazareth, phylactére : « chez la sainte famille »
On voit dans le coin ce qu’on pourrait supposer l’annonciation faite à Joseph, le personnage évoquant par son auréole plutôt une figure christique, avec le soleil : c’est une référence à saint Joseph patron de la bonne mort comme nous allons le voir.

Chapelle J-M 2-6

aggrandissemetn de la vue précédente : le haut de la colline : la chapelle saint joseph avec le trois à trois pans,
figurent la croix et l’arbre aux capucins que l’on retrouve sur toutes les vues anciennes ;
en dessous le cimetierre nouveau puisque puisque nous savons qu’il est là du fait de saint Joseph de Cessieu.
Chapelle J-M 3-6

pied de la vue précédente : le phylactére porte : « Jesus Joseph et Marie, assistez nous à notre dernière agonie », c’est l’explication de la peinture.

Chapelle J-M 5-6

Quatre vues regroupées, prises par M Alain Severe.

Fresque Chapelle - Severe
III. Leslie Berthet-Laval
DSC06715 (Copier)

 

 

1

 

Projection sur photoshop de la chapelle peinte
Lundi 01 Juin 2015
Leslie joue à la roulette sans casino ni dentistes
Vendredi 04 Juin 2015 Leslie pontifie
10 juin 2015 Comment l’on passe des pigments… à la sainte famille
11 Juin 2015 les pamiers poussent à cessieu !
17 Juin 2015 Leslie
19 Juin 2015 Leslie et les Bergers
9 juillet 2015 Leslie Berthet Laval
25 Juillet 2015 Messe de St Hubert aux trompes de Chasse

Nous serions reconnaissant de tout avis, commentaire, suggestion, souvenir : tant sur le passé, que l’avenir, sur des choses qui pourraient être faites, qui ont été faites ou pas faites, Merci !

Une réflexion sur « 4. Peintures intérieures »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :